Aller au contenu

Verviers – Récollets & Grand-Théâtre

15/06/2024

2024 - Juin - Verviers Recollets 1-1

Le 15 janvier 2024, l’ICOMOS Wallonie-Bruxelles asbl a organisé une visite de deux chantiers d’actualité à Verviers

***

En guise d’introduction à la journée, Madame Valérie Biermans, architecte au sein du service Projets de la Ville de Verviers, a dressé un bilan de l’impact des inondations de juillet 2021 sur le patrimoine historique de la Ville de Verviers.

Au total, 60 biens communaux ont été inondés à des degrés divers. 20 d’entre eux sont classés (sur les 54 biens classés inondés sur le territoire communal). Les eaux ont tantôt seulement rempli les caves et tantôt également touché le rez-de-chaussée montant jusqu’à 150 cm dans le cas du Centre d’interprétation de l’Eau, logé dans l’ancienne manufacture de draps Bonvoisin. Dans l’église Notre-Dame des Recollest, l’eau est montée jusqu’à 120 cm. A noter également que 20 ponts ont été touchés et des centaines de voiries inondées.

La Ville de Verviers s’est en premier lieu mise au service des citoyens, avant d’entreprendre un état des lieux des dégâts encourrus pas les bâtimenst communaux touchés. S’en est suivi la passation de marchés de travaux thématiques – évacuation des boues, asssainissement, remise en fonction des techniques spéciales essentielles et installation de déshumidificateurs et de ventilateurs. En parallèle, des cahiers de charges et marchés bâtiment par bâtiment ont été établis et attribués.

Trois ans après les inondations, le bilan est encourageant avec plusieurs bâtiments déjà restaurés (en tout ou partie) et des projets en cours de concrétisation. Il reste encore quelques bâtiments pour lesquels un programme de réaffectation est en réflexion.

***

L’église Notre-Dame des Récollets est l’ancienne chapelle du couvent des Récollets. Ces derniers sont autorisés à s’établir à Verviers par le prince-évêque Ferdinand de Bavière en 1627. Leur couvent et un collège d’humanité sont édifiés entre 1631 et 1634. La chapelle, alors dédiée au Très Saint Sacrement, est édifiée de 1646 à 1650. En 1692, lors d’un violent tremblement de terre ayant frappé la région, la statue de la vierge à l’enfant surmontant la porte d’entrée depuis 1664, change miraculeusement de posture. Cet évènement suscite un fervent mouvement de pèlerinage qui justifie l’adjonction en 1700 d’une chapelle de péléreniage contre la façade primitive. Le sanctuaire et l’ancien couvent reconverti en filature sont ravagés par un incendie en 1810. L’église est restaurée de 1816 à 1818. C’est alors qu’elle est remeublée d’un ensemble de boiseries, portes, confessionnaux, chaire de vérité, clôture de chœur, autels, … provenant de diverses églises du diocèse de Liège. Elle devient paroissiale en 1833. L’église et la chapelle font à nouveau l’objet de restaurations en 1852-1857 et en 1906. Entretemps, en 1892-93, une tour-clocher avait été ajoutée en hors-d’œuvre contre la façade. La dernière restauration importante de l’église date 1971, à l’occasion de la démolition de la Cour Fischer, à l’emplacement des bâtiments du couvent, entre l’église et la Vesdre.

Notice de l’inventaire (1984) : https://lampspw.wallonie.be/dgo4/site_ipic/index.php/fiche/index?sortCol=2&sortDir=asc&start=0&nbElemPage=10&filtre=&codeInt=63079-INV-0036-01

L’église est classée depuis 1934. Arrêté de classement

L’église a été durement impactée par les inondations des 14 et 15 juillet 2021.

Lors de la visite, Valérie Fellin, architecte, a exposé les opérations de sauvetage, de conservation et ensuite de restauration ménées dans l’église en concertation étroite avec la Fabrique d’église, la Ville de Verviers et l’Agence wallonne du Patrimoine. Les opérations relatives ont été particulièrement délicates à mener et des choix ont du être oppérés de manière rapide, pragmatique et réactive au fil des mois. La déformation et le sechage des boiseries, le nettoyage des mulitples couches de vernis, la préservation/perte des enduits se trouvant à l’arrière des boiseries, la prolifération des moisissures lors des hausses d’humidité relative , … ont été été autant de situtations auxquels il a fallu faire face depuis 2021 … tout en réouvrant rapidement la chapelle mariale aux fidèles venus auprès de la statue miracauleuse, comme en 1692.

Aujourd’hui, cette première phase de restauration touche à sa fin. Une étude de stabilité et de la charpente est en cours et – espérons-le – débouchera sur une nouvelle phase de restauration de l’édifice cher aux Verviétois.

***

En 1874, le projet d’un nouveau théâtre reprenant les fonctions de la « Bonbonnière », ancien théâtre de la ville construit en 1820 sur la place Verte, commence à être évoqué au conseil communal. Il s’agira du Grand Théâtre, œuvre de l’architecte Charles Thirion, inaugurée en grande pompe le 29 septembre 1892, avec la participation du célèbre violoniste et compositeur Eugène Auguste Ysaÿe.

Contenant à l’époque 1.300 places assises, le bâtiment est un vaste quadrilatère élevé sur deux niveaux. Un portique d’entrée occupe trois travées de la façade principale. Celle-ci comporte des murs à bossages au rez-de-chaussée et des murs à refends à l’étage. De nombreux éléments antiques viennent égayer l’ensemble. Au sommet, les balustrades sont ornées de lampadaires à plusieurs lanternes. À l’intérieur, la décoration opulente comporte notamment un plafond peint de représentations mythologiques, réalisé par le peintre liégeois Berchmans. L’intérieur suit également la disposition des théâtres à l’italienne : la salle se compose d’un parterre, de balcons, baignoires et loges jusqu’au paradis. Devant le théâtre, une belle esplanade est délimitée par des balustrades de pierre, des vasques et d’élégants réverbères. Cette grande bâtisse témoigne de la richesse de la cité lainière et de sa bourgeoisie dirigeante, l’affirmation d’un triomphe industriel à son apogée. Le schéma de circulation originel du bâtiment est d’un grand intérêt, reflêtant la ségrégation socio-économique entre les publics.

Notice de l’inventaire : https://lampspw.wallonie.be/dgo4/site_ipic/index.php/fiche/index?codeInt=63079-INV-0207-01

Le Grand Théatre est classé depuis 2003. Arrêté de classement. Il est également repris sur la Liste du patrimoine immobilier exceptionnel de Wallonie depuis 2016.

Alors que la Ville de Veriviers avait initié le proejt de restauration du théatre et engagé en 2014 la procédure de désignation d’un auteur de projet, un morceau de moulure en plâtre s’effondre en 2015, heureusement sans faire de blessés. L’insalubrité du bâtiment ne peut plus être ignorée et sa fermeture est décidée.

Le projet de restauration et de rénovation de ce bâtiment emblématique qui fait partie des priorités des autorités communales, a réllément été mis en route en 2017 avec la désignation du groupement formé par le bureau L’Escaut, Barbara Van Der Wee, INK, Delta-GC, A+Concept et Capri Acoustique. L’avant-projet a été approuvé en mai 2019. Le projet définitif a été approuvé en décembre 2020. Le permis durbanisme a été accordé en mai 2021 et le permis d’environnement l’a été en juin 2021. Depuis, la Ville de Verviers a initié et attribué les marchés de travaux d’une part et d’autre part entpris les démarches en vue de l’obtention des subventions de la Fédération Wallonie-Bruxelles quant au nouveau projet culturel, obtenues à l’automne 2023. Le coût total du projet se chiffre à 43 millions d’euros, financés par la Wallonie (accord-cadre de 13 millions d’euros), la Fédération Wallonie-Bruxelles (13,5 millions d’euros), la Province de Liège (1 million d’euros) et la Ville de Verviers.

Le chantier en est aujourd’hui à ces débuts. En termes de restauration, celle s’appuie sur une étude approfondie des structures et des décors intérieurs dont la polychromie orginelle pourra être restituée. Les façades retrouveront leur tonalité occre originelle. L’enlèvement des nombreux surpeints de celles-ci est un défi collossal en soi. L’aspect du bâtiment s’en trouvera transformé tant à l’intérieur qu’à l’extérieure. L’intervention majeure du projet est l’adjonction en façade Ouest d’une extension de facture contemporaine qui abritera les locaux du centre culturel, une cafetaria et une seconde salle de spectacle. Les deux scènes – au moyen du percement dans la façade historique et deux double portes monumentales – pourront n’en former qu’une, ouvrant la voie à des expérimentations scénographiques inédites. En relocalisant son centre culturel dans le Grand Théâtre restauré, la Ville de Verviers ambitionne d’en faire un lieu culturel bouillonnant et repositionner Verviers sur la carte culturelle de la Wallonie.

https://www.verviers.be/ma-ville/grands-projets/projets-en-developpement/grand-theatre-1

https://escaut.org/projects/public-theatre-scenography/grand-th%C3%A9%C3%A2tre-de-verviers

***

L’ICOMOS Wallonie-Bruxelles asbl remercie vivement :

– la Ville de Verviers, son Collège communal, Monsieur Tefneux (Echevin de la Culture, du Tourisme et du Patrimoine public), Monsieur Degeay (Echevin des Travaux, de l’Urbanisme et de l’Aménagemnt du Territoire), Monsieur Potelle (Service Culture et Patrimoine), Madame Biermans (Service Projets), Monsieur Haas (Bibliothèque communale) et leurs collègues apparitrices, pour l’excellent acceuil qui nous a été réservé tout au long de la journée ;

– Madame Chanteux et la Fabrique d’église de nous avoir ouvert l’église Notre-Dame des Recollets. Nous saluons l’abnégation et la résilience de la fabrique et de l’unité pastorale face aux conséquénces des inondations.

– Madame Valérie Fellin, architecte au bureau Bureau Fellin Architectes, pour la présentaton détaillée des interventions en cours en l’église des Récollets;

– Madame Barbara Van der Wee, architecte au bureau Barbara Van Der Wee Architects, et Madame Anne Guillaume, architecte et collaboratrice au sein du projet, pour leur présentation éclairante du projet de restauration et d’extension du Grand-Théâtre de Verviers.

– Les entreprises Wust et Denys pour l’ouverture du chantier du Grand Théâtre et les éxplications techniques fournies sur site.

Illustrations : Statue de la Vierge à l’Enfant à Notre-Dame des Reccolets + Visites de Notre-Dame des Recolles et du Grand Théâtre de Verviers © Jean-Sébastien Misson

16 juin 2024

Autres activités

Namur – Ludus Pro Patria
20/04/2024

Bruxelles – Cinquantenaire
30/03/2024

Liège – Saint-Jean l’Evangéliste
02/12/2023