Aller au contenu

Bruxelles – Cinquantenaire

30/03/2024

Park_of_the_Cinquantenaire_-_Royal_Museums_of_Art_and_History,_Brussels,_2010_(HDR_2)

Le 30 mars 2024, l’ICOMOS Wallonie-Bruxelles asbl a tenu son Assemblée générale statutaire au Musée Art & Histoire au Parc du Cinquantenaire à Bruxelles.

A l’issue de celle-ci, les membres présents ont assisté à la présentation par Cécilia Paredes (Urban.Brussels) du plan d’action de la Région de Bruxelles-Capitale « Vers la décolonisation de l’espace public ». Celui-ci vise une transformation de l’espace public en dialogue avec les citoyens. Il entend contribuer ainsi à une société plus inclusive. Il est le fruit du travail d’un comité d’accompagnement. Il est basé sur le principes suivant :

  • Les traces coloniales ne doivent pas simplement être effacées.
  • En fonction des situations et des contextes, ces traces peuvent être recontextualisées, transformées ou déplacées.
  • L’histoire coloniale doit être consignée et racontée suivant plusieurs points de vue.

L’ICOMOS Wallonie-Bruxelles asbl remercie vivement Cécilia Paredes pour cet exposé.

C’est ensuite Guy Condé-Reis (Urban.Brussels) qui a pris la parole et présenté l’histoire du monument aux pionniers du Congo. Ce monument fut édifié pour commémorer le souvenir des explorateurs, missionnaires et soldats qui ont œuvré à la colonisation du Congo sous l’égide de Léopold II. Commandé à Thomas Vinçotte en 191i, le monument est inauguré dix ans plus tard en 1921. Son programme iconographique exprime très clairement la posture colonisatrice, civilisatrice et dominante de l’Etat belge vis-à-vis du Congo et de sa population.  Il fait l’objet d’un classement depuis le 18 novembre 1976 au même titre que l’ensemble du parc du Cinquantenaire. Dans le contexte actuel de questionnement du passé colonial belge et de son expression dans l’espace public, ce monument a fait l’objet d’une contextualisation et d’une intervention scénographique par le bureau Traumnovelle.

Guy Condé-Reis a ensuite emmené les participants à la découverte des expositions consacrées à Joseph Hoffman et au Palais Stoclet. L’ICOMOS Wallonie-Bruxelles asbl remercie chaleureusement Guy Condé-Reis pour ses commentaires éclairant sur les liens entre le développement des arts décoratifs au tournant des 19ème et 20ème siècles en Belgique et ses figures de proue, l’opulence d’une bourgeoisie industrieuse et les profits et matériaux rares issus de la colonisation.

L’ICOMOS Wallonie-Bruxelles asbl remercie également Urban.Brussels pour son soutien à l’organisation de cette activité et au Musée Art&Histoire pour son accueil.

Illustrations : Musée Art & Hitoire © M0tty via Wikicommons / Monument aux Pionniers du Congo © EmDee via Wikicommon / Monuments aux Pionniers du Congo @Cabinet Persoons

31 mars 2024

Autres activités

Verviers – Récollets & Grand-Théatre
15/06/2024

Namur – Ludus Pro Patria
20/04/2024

Liège – Saint-Jean l’Evangéliste
02/12/2023